Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Performance énergétique des bâtiments (PEB) et performance énergétique des utilisateurs (PEU), paramètres indissociables de votre bâtiment !

Performance énergétique des bâtiments (PEB) et performance énergétique des utilisateurs (PEU), paramètres indissociables de votre bâtiment !

Le 26 septembre 2014
Performance énergétique des bâtiments (PEB) et performance énergétique des utilisateurs (PEU), paramètres indissociables de votre bâtiment !
Au-delà de la PEB... la PEU.
Le saviez-vous ?

Votre consommation d'énergie est directement proportionnelle à la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur de votre bâtiment. En d'autres termes, plus la température extérieure est basse, plus votre portefeuille se vide, au rythme de vos cuves ou vos compteurs.

Votre comportement d'utilisateur du bâtiment va aussi jouer un rôle dans votre consommation. Des études ont en effet montré que deux logements strictement identiques dont les habitants divergeaient par leurs usages pouvaient avoir des consommations réelles variant du simple au quadruple !! D'un côté, un comportement énergivore; température de consigne à 22 ou 23°c, chauffage en continu, pas d'abaissement nocturne de la température, plusieurs bains par jour, ouverture des fenêtres alors que le chauffage est en fonctionnement, etc... D'un autre côté, un comportement économe; réduction de la température de consigne à 19°c, extinction systématique du chauffage en cas d'absence, abaissement nocturne de la température de consigne, douches privilégiées, attention soutenue aux pertes énergétiques, etc...

Du simple au quadruple ! C'est énorme.

C'est énorme surtout si votre bâtiment est en soi énergivore, qu'il est mal isolé, que le système de ventilation est peu performant, qu'il y a peu d'étanchéité à l'air. C'est énorme aussi si vos systèmes de production d'eau chaude sanitaire et de chauffage sont peu performants.

Dans un certain sens, si l'on peut parler de performance énergétique des bâtiments (PEB), il ne faut pas oublier aussi la performance énergétique des utilisateurs (PEU) ! Et surtout éviter ce que d'aucuns nomment l'effet rebond; "puisque mon bâtiment est peformant, je ne dois plus faire attention à mes consommations énergétiques, je peux me permettre d'augmenter ma température de consigne, etc...". Dans ce cas, malgré les efforts réalisés, on n'obtient pas les économies escomptées; il faut donc rester vigilants sur nos comportements ! Et cela que l'on soit en construction neuve (après la mission du responsable PEB) ou en construction existante (après avoir mis en oeuvre complètement ou partiellement les recommandations de l'auditeur énergétique PAE2).

A bientôt pour une nouvelle actualité !
yvain stiennon architecte, votre partenaire en énergétique de votre bâtiment
t